00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Umwalimu SACCO : Une microfinance entièrement au service du pauvre enseignant

Redigé par ndj
Le 17 décembre 2013 à 03:13

Ils sont quelques 81.643 enseignants du public et du privé sociétaires de Mwalimu Sacco avec des salaires permettant difficilement une stabilité socio économique. Mwalimu Sacco vient comme un moyen de renforcer leur capacité économique.
« L’idée de la mise sur pied d’une coopérative d’épargne et de crédit des enseignants est une idée de Son Excellence (le Président Paul Kagame) qu’il a exprimée en 2006 pour devenir une réalité en 2009 », a confié à IGIHE le DG de Mwalimu SACCO Joseph Museruka qui montre que (...)


Ils sont quelques 81.643 enseignants du public et du privé sociétaires de Mwalimu Sacco avec des salaires permettant difficilement une stabilité socio économique. Mwalimu Sacco vient comme un moyen de renforcer leur capacité économique.

« L’idée de la mise sur pied d’une coopérative d’épargne et de crédit des enseignants est une idée de Son Excellence (le Président Paul Kagame) qu’il a exprimée en 2006 pour devenir une réalité en 2009 », a confié à IGIHE le DG de Mwalimu SACCO Joseph Museruka qui montre que les enseignants rwandais ont leur propre banque avec des mesures faciles d’octroi de crédits et de taux d’intérêt de 11% nettement inférieurs à ceux des banques commerciales du pays (17-18%).

Joseph Museruka, Directeur national de Mwalimu SACCO. Il réalise des profits faramineux de sa boite:64.9,700.03,865.2 et1,208.5 millions respectivement de 2010, 2011,2012 et 2013.

« Depuis que je suis en fonction avec avril 2010, j’ai amélioré les instruments de travail de Mwalimu SACCO avec une informatisation de toutes les écritures de banque au point que le monitoring du mouvement financier est vite détecté, qu’aucune tricherie ne pourrait passer un temps sans qu’elle soit découverte », rassure Joseph Museruka qui confie au journal que quand il est entré en fonction, la boîte souffrait d’un déficit de 456 millions de Frw, qu’à la fin de cette année-là, le déficit avait été comblé avec la réalisation d’un profit de 64.9 millions de francs.

La microfinance Mwalimu Sacco a très peu à envier aux banques commerciales locales. Ses placements actuels sont de l’ordre de 11 milliards de francs et des crédits cédés à ses membres de quelques 56 milliards de francs à ce jour.

Côté organisation et structures, « Nous sommes présents dans tous les chefs-lieux de district et entièrement en réseau informatique. Bien plus, 294 Murenge SaCCO sont nos partenaires pour rendre aisées et accessibles les opérations bancaires de nos sociétaires, les enseignants, dans leurs coins.

Ces Murenge SACCO sont entièrement branchés sur internet par nos frais. Nous leur avons fourni un modem et un réseau », assure Museruka montrant qu’il suit de son QG de Kigali tous les mouvements financiers à travers tout le pays.
Impact de Mwalimu SACCO sur les conditions de vie des enseignants
Beaucoup d’enseignants expriment leur satisfaction pour cette structure de microfinance et surtout à des taux d’intérêts compétititfs. Le Conseil d’administration a décidé que l’enseignant oeuvrant dans le secteur public soit taxé de 11% d’intérêt et 14% pour l’enseignant du secteur privé.
« Nos salaires étant si bas, il est carrément difficile pour nous d’avoir des crédits consistants car ils nous sont accordés relativement au volume salarial », a confié à IGIHE un enseignant qui profite de tranches de crédits pour terminer son habitation.
Le Directeur général de Mwalimu SACCO a une obsession de réussir deux objectifs de sa microfinance : une santé économique et un impact sensible sur les sociétaires :

« Nous nous engageons de faire en sorte que chaque enseignant soit financé pour son projet individuel ou familial générateur de revenu au taux de 11%. Ensuite, Mwalimu SACCO débloquera des fonds importants de l’ordre de 100 millions de francs pour des projets - coopératives qui seront conçus par les enseignants de chaque centre scolaire du pays. Nous tenons aussi à financer les enseignants pour que leurs habitations soient éclairées à l’énergie solaire là où elles ne sont pas raccordées à l’énergie hydroélectrique. Enfin, des laptops leur seront distribués à crédit », a déclaré à la presse Museruka montrant qu’il se soucie du côté pécuniaire de l’enseignant.

Mwalimu SACCO et l’impôt RRA

Mwalimu SACCO continue d’être assisté par les pouvoirs publics qui débloquent des montants afin qu’il puisse faire face à la demande de l’enseignant. Si le Rwanda Revenue Authority continue à nous exonérer des taxes, nous pensons distribuer des génisses ӑ chaque famille enseignante, a confié le DG de Mwalimu SACCO, Museruka qui ne trouve assez suffisant le fait que l’enseignant ne manifeste pas d’engouement pour les projets agricoles.

Pourtant là où cela s’est fait, on a vu des enseignants devenir financièrement stables. On l’a vu avec un poulailler bien actif d’un enseignant du secteur Gisozi en ville de Kigali. « J’ai démarré ce projet avec un crédit de Mwalimu SACCO. Il est entièrement remboursé et je continue le projet comme profit », a-t-il confié à IGIHE.

« Dans chaque cellule administrative du pays, on trouve facilement 10 maisons pour enseignants entièrement financées par Mwalimu Sacco. D’autres projets d’enseignants bien étudiés sont également finançables. Ici, nous ne regardons pas le volume salarial de l’enseignant. Nous analysons le cash flow à réaliser s’il peut assurer le service de la dette », a confié Museruka montrant que généralement les coopératives d’enseignants sont plus sûres pour ce genre de crédit où Mwalimu sacco débloque des montants avoisinant 30 millions de francs.

Impact assessment

Le Directeur général de Mwalimu Sacco entend initier une recherche indépendante pour évaluer l’impact que Mwalimu Sacco démarré en 2009 a eu sur les conditions de vie de l’enseignant et quelles sont les attentes et aspirations des enseignants rwandais face à leur microfinance.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité