Vers la création d’un fonds de lutte contre les cybercrimes

Publié par IGIHE
Le 17 juillet 2017 à 10:46
Visites :
56 2


Le Gouvernement rwandais est entrain d’examiner les voies et moyens de mise sur pied d’un fonds autonome destiné à la lutte contre les crimes cybernétiques.

C’est ce qu’a déclaré Innocent Muhii, DG de RISA/Rwanda Information Society Authority au New Times précisant que ce fonds vient à point nommé pour renforcer la capacité du Rwanda dans la lutte contre les cybercrimes, satisfait de voir le Rapport Global Cyber security Index de l’UIT (Union Internationae des Télécommunications) élever au 2ème rang de pays africains luttant efficacement contre les cybercrimes.

"La sécurité des TICs est énorme. Le Gouvernement rwandais est entrain de voir dans quelle mesure créer un cadre autonome chargé de la sécurité de ces TICs. Nous voulons atteindre un niveau élevé de capacité dans ce domaine pour mieux lutter contre les cyberattaques. Nous ne pouvons pas dire que notre capacité en la matière est suffisante", a dit Muhizi appelant les possesseurs de gros capitaux privés à investir nombreux dans ce secteur où les pionniers commencent déjà à récolter de gros profits.

Le Gouvernement rwandais poursuit la mise en place de structures de renforcement de ce secteur spécialement avec la création de la NCSA/ la National Cyber Security Agency ayant pour but le renforcement de capacité en sciences informatiques et en cyber sécurité des (TICs).

"Le Rwanda connaît et repousse au moins 1000 cyberattaques quotidiennes. Cette agence va s’équiper en experts pouvant combattre aisément les ’Hackers",et au besoin les utiliser si on en a dans le pays", a confié au Parlement rwandais le Ministre Philbert Nsengimana alors qu’il défendait le projet de loi portant création de l’Agence.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité