La Rdc s’apprête à lancer son premier satellite dans l’espace

Redigé par Olivier Kabalisa
Le 2 août 2012 à 12:05

Le lancement du premier satellite congolais dans l’espace offre plusieurs opportunités à la RDC, notamment le transfert technologique, la création d’emplois et le renflouement du trésor public selon le digitalcongo.net
La révolution de la modernité prônée par le Chef de l’Etat Congolais a trouvé une réponse positive dans le secteur de télécommunications. Sous peu, la RDC deviendra un village planétaire grâce au lancement de son premier satellite dans l’espace. « Congo Sat 1 », tel est le nom du satellite (...)

Le lancement du premier satellite congolais dans l’espace offre plusieurs opportunités à la RDC, notamment le transfert technologique, la création d’emplois et le renflouement du trésor public selon le digitalcongo.net

La révolution de la modernité prônée par le Chef de l’Etat Congolais a trouvé une réponse positive dans le secteur de télécommunications. Sous peu, la RDC deviendra un village planétaire grâce au lancement de son premier satellite dans l’espace. « Congo Sat 1 », tel est le nom du satellite congolais qui sera lancé dans l’espace d’ici 36 mois.

Le coût global du projet est de USD 400 millions. Après la signature des contrats de partenariat avec les entreprises China international telecom construction corporation (CITCC), China great wall industry corporation (CGWIC) et China telecom corporation (CTC) en 2008 et 2011, le Réseau national de télécommunications par satellite (Renatelsat), un service public relevant du ministère des PT&NTIC, est venu solliciter le concours du ministre Kin-Kiey Mulumba, lundi, 30 juillet 2012, pour obtenir des facilités administratives dans le cadre de ce projet.

Déjà, ces entreprises chinoises s’activent à implanter les infrastructures de base de télécommunications au sol en RDC.

Ce projet, a fait savoir le Directeur Général du Renatelsat, Richard Ashinda, vise également à désenclaver 366 localités congolaises.

Le lancement du premier satellite congolais dans l’espace offre plusieurs opportunités à la RDC, notamment le transfert technologique, la création d’emplois et le renflouement du trésor public. Ce projet fait partie intégrante du vaste projet de construction d’un backbone national spatial (satellitaire) en RDC qui permettra un accès aux services de télécommunications et applications des TIC.

Ce, pour assurer des communications à distance. Le backbone satellitaire est une infrastructure au sol capable de transmettre les signaux de différents opérateurs via le satellite. Une station maîtresse sera implantée à Kinshasa et reliera 365 VSAT et les bases terriens à travers le pays.

Convaincu de la portée du lancement du premier satellite congolais dans l’espace, le Ministre Congolais des Postes, Télécommunications & Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Kin-Kiey Mulumba, s’est dit prêt à entreprendre la démarche pour que le Ranatelsat et ses partenaires obtiennent des facilités administratives. 


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité