RDC et Rwanda pour échanges d’informations sur l’activité des Volcans

Redigé par IGIHE
Le 8 février 2018 à 02:19

Les Gouverneurs Alphonse Munyentwari (Ouest, Rwanda) et Julien Paluku Kahongya accompagnés de leurs délégations d’experts ont mené des pourparlers dans la ville de Rubavu (Rwanda) concernant des échanges d’informations sur l’état et la gestion des Virunga qui forment la frontière naturelle entre les deux pays dans l’optique de minimiser les dégâts de ces derniers en cas d’éruption.
De notre correspondant Olivier Mukwaya à Rubavu


L’observation permanente de ces Virunga a relevé des indicateurs qui permettent de tranquilliser les riverains de ces volcans.

“Nous sommes toujours au niveau jaune depuis 17 ans. En termes de vulcanologie, cela veut dire que les éruptions peuvent surgir mis pas pour bientôt, que les citoyens peuvent vaquer tranquillement à leurs occupations. Le volcan est toujours en ébullition mais on ne peut pas préciser quand il éructera », a indiqué à la presse le Dr Dyrckx Dushime insistant lui autant que les autres délégués de leurs pays, à une échange d’informations en temps réel sur les activités de ces volcans dont Nyamuragira et Nyiragongo qui sont en activité.

Le vulcanologue congolais Kasereka Mahindi a rappelé qu’il y a seize ans, en 2002, le Volcan Nyamuragira est entré en éruption pour emporter 160 vies humaines dans la vuille de Goma, qu’un désastre d’éruption de ce volcan autrement plus sérieux s’est déclaré en 1977 avec 500 morts.

Il a ainsi souligné l’importance de la surveillance rapproché des activités de la chaîne des volcans parsemés le long de la frontière du Rwanda et de l’Est de la RDC.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité