Il est né un Fonds des femmes rwandaises de 20 millions de dollars

Redigé par IGIHE
Le 11 mars 2017 à 04:17
Visites :
56 2

Des Fonds au Rwanda se créent au jour le jour. Ceci est un bon signe de l’économie rwandaise qui crée beaucoup d’occasions de renforcer l’épargne publique pour être à même de financer grassement les industriels débutants et autres programmes publics de développement socio économique. C’est dans ce cadre que UNITY CLUB et New Faces New Voices viennent de créer un RUGORI Fund

Après AgDF (Agaciro Development Fund) créé vers les années 2010 pour faire face à une éventuelle coupure d’aides occidentales et la Bourse de Kigali, il est apparu un autre fonds dit RNIT/ Rwanda National Iterambere Trust Fund.

Jusque là ces fonds avaient un statut parastatal. Mais voilà un Fonds essentiellement féminin "RUGORI FUND" qui prévoit rassembler une épargne de 20 millions de dollars et pouvoir renforcer la capacité bancaire rwandaise à pouvoir octroyer des crédits consistants répondant aux besoins d’investisseurs désireux d’entreprendre de gros projets ou de restructurer en agrandissant ceux existant.

La création de ce Fonds a été décidé ce vendredi 10 mars 2017 au cours des assises de New Faces New Voices dirigées par la Vice Gouverneure de la BNR (Banque Nationale du Rwanda), M. Monique Nsanzabaganwa.

"Ce fonds va répondre à deux objectifs. Le premier c’est d’aider les femmes rwandaises à l’épargne sur le marché boursier tout en s’assurant de profits périodiques sûrs.
Les intérêts réalisés à la période seront divisés en deux. Une partie sera recapitalisée pour le long terme. Celle-ci permettra aux demandeurs de crédits de venir puiser dans ce fonds. Une autre possibilité c’est que cette partie du fonds à long terme peut entrer en partenariat avec les hommes et femmes d’affaires pour financer la restructurations de leurs projets", a dit Monique.

La Vice gouverneure de la Banque et Présidente de New Faces New Voices a dit que les personnes désireuses de placer leur argent à court terme dans le RUGORI Fund percevront des intérêts de 8% tous les trois mois. La Vice Gouverneure a montré une autre forme réaliste et pragmatique de promotion féminine. Elle a annoncé que ce fonds exigera des intérêts de 12% du prêt qu’il aura octroyé aux femmes entrepreneures.

Ce Fonds logé dans les Bureaux de New Faces New Voices au sein de la BRD (Banque Rwandaise de Développement) vient répondre aux préoccupations et besoins des femmes actives dans le commerce général et dans les projets divers générateurs de revenus et de profits.

Le Fonds est conçu pour collecter une épargne des femmes rwandaises de l’ordre de 5 millions de dollars à investir dans le long terme. Ceci lui permettra d’attirer de gros investisseurs et le Gouvernement rwandais.

Il est donc prévu que ce fonds accordera des crédits pour de gros projets bien étudiés allant à plus de 50 millions de dollars pour 12% d’intérêts. A côté du caractère lucratif duFonds, il lui a été assigné un autre objectif, celui d’accompagner les femmes entrepreneures par la formation en planification et gestion afin qu’elles réussissent leurs business.

Les gestionnaires dudit Fonds répondront aux conditions exigées par KSE (Kigali Stock Exchange). Une action vaudra 1000 francs avec obligation d’acheter un paquet de plus de cinq actions.

Les Femmes rwandaises attendent de pied ferme le début d’activités de ce fonds

"Ce fonds répond à nos attentes, nous qui cotisions dans des tontines et voir notre argent nous revenir sans intérêt. Nous allons étudier un projet bancable et le soumettre au Fonds", a dit Bora Clementine, membre de la tontine TURIBAMWE de Rubavu (Ouest du Rwanda).

Pour Cathy Kayitesi Umuyobozi d’Ihoho Events Management Ltd, ce fonds viet répondre aux aspirations de toutes les femmes rwandaises y comprises celles de la base communautaire qui vont entrer d plein pied dans l’économie de marché.

Ce Fonds, une émanation de UNITY CLUB, une association des Conjointes des Hauts dirigeants du pays, s’est déjà doté d’une gestionnaire pour préparer le département Epargne et Investissement dans la bourse de Kigali dudit fonds avec janvier 2018. Il est prévu qu’en 2019, une Société Financière du fonds sera née. Les investisseurs en rupture de capitaux pourront venir y puiser des fonds nécessaires à leurs business.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité