Mauvais gestionnaires de marchés publics poursuivis pour remboursement

Publié par IGIHE
Le 17 mai 2017 à 11:40
Visites :
56 2

Le Ministère de la Justice vient de constater que beaucoup de contrats de marchés publics passés à des privés ne sont pas réalisés avec satisfaction ce qui nuit au contribuable rwandais.

C’est ce qu’à déclaré ce lundi 15 mai la Secrétaire Permanente près le Ministère de la Justice, Mme Isabelle Kalihangano. Elle s’adressait aux juristes représentant 150 institutions publiques rassemblés pour une session de travail d’harmonisation électronique dite Online e-Procurement System telle que recommandé par le Rapport 2015-16 de l"OAG (Office de l’Auditeur Général des Comptes Publics).

Ce rapport rendu public ce 3 mai 2017 montre que pour la plupart des contrats signés avec les institutions publics, les délais d’exécution sont largement dépassés, que d’autres projets entrepris par des contractants ne sont pas achevé, qu’ailleurs ce sont des patrimoines publics qui sont abandonnés, d’autres étant gaspillés, mal gérés.

Dans ce rapport 2015-16, l’OAG a dit que dans ce cadre, 98 contrats de marché public d’une valeur de 95.6 milliards de francs étaient inachevés, certains d’entre eux, 23, carrément abandonnés par les contractants.

Kalihangabo a indiqué que de tels contrats abandonnés par les exécutants dans le domaine infrastructures eau, énergie et routes, santé et agriculture, sont de plus en plus nombreux. Ils étaient 9 en 2014 pour devenir 16 en 2015 puis 73 en 2016.

"Le fait que 24 contrats de marché public d’une valeur de treize milliards de francs ont été abandonnés à l’état inachevé par les entrepreneurs alors que l’étape d’expropriation des terres a été effectuée et que les sociétés de surveillance ont été payées, cette perte occasionnée ne peut pas être tolérée par les pouvoirs publics", a dit Kalihangano invitant les juristes des institutions publiques concernées à poursuivre en justice ces entrepreneurs privés qui n’auront pas honoré leurs contrats.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité