Le Zimbabwe entame la cessation de la clause réfugié pour les Rwandais

Redigé par IGIHE
Le 13 janvier 2018 à 01:04

Le Gouvernement zimbabwéen a répondu à l’appel du Gouvernement rwandais sur la question du rapatriement des ciotoyens rwandais réfugiés sur son sol depuis que le Rwanda et le HCR ont décidé que les causes qui ont présidé à l’exil de citoyens rwandaios entre 1959 et 1998 n’existent plus, que les réfugiés éparpillés dans le monde et compris dans cette fourchette de temps peuvent rentrer sans peur ni inquiétude.

"Mon pays a commencé la procédure légale d’annulation du statut de refugié des ressortissants rwandais à partir du 1er janvier 2018", a dit ce jeudi 11 janvier 2018 Mme Petronella Kagonye, Ministre zimbabwéenne de la Fonction Publique, du Travail et des Affaires Sociales après son entretien avec le Haut Commissaire des Nations Unies aux Réfugiés, Robert Tibagwa.

"Il nous reste uniquement trois mois, jusqu’au 31 mars 2018, pour terminer les modalités juridiques de suppression du statut pour réfugié à l’endroit des resssortissants rwandais résidant sur le sol zimbabwéen.

564 Rwandais résidant dans le camp de Tomgogara situé à 500 Km de Harare au moment où quelques milliers d’autres sont éparpillés dans les villes de Zimbabwe sont visés par cette procédure. Il est probable que d’autres Rwandais auraient pris la direction d’Afrique du Sud depuis que le Zimbabwe a annoncé commencer cette procédure de cessation de la clause Réfugié.

Il est aussi rapporté qu’au nombre de ces réfugiés rwandais de Zimbabwe, il y en a qui ont été jugés par contumace par les juridictions Gacaca et reconnus coupables de crimes de génocide perpétré contre les Tutsi de 1994.

La Ministre Kagonye a indiqué que tout le temps que ces Rwandais sont arrivés, il y a 17 ans, au Zimbabwe, certains d’entre eux ont fondé des familles avec des zimbabwéens.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité