Centre Ishyo Arts et le Théâtre du Papyrus belge : Faire revivre le théâtre dans les jeunes

Redigé par Jovin Ndayishimiye
Le 4 juin 2017 à 12:28
Visites :
56 2


Depuis que le Rwanda est sorti du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 et la faillite totale de l’Etat, le théâtre réhumanisant est mort et enterré. L’école nouvelle rwandaise est remodelée pour répondre plus aux besoins vitaux des hommes qu’aux nourritures de l’esprit.

L’enseignant, pour pouvoir bien répondre aux besoins pécuniaires court derrière plusieurs lièvres à la fin de son volume horaire quotidian et n’a pas le temps de pouvoir encadrer les étudiants dans les rares activités culturelles périscolaires autrefois fois actives dont les clubs de théâtre, de lecture,… Les rares troupes théâtrales auront aussi un probleme d’infrastructures où se produire dans le pays.

C’est dans cet environnement que deux organisations CENTRE ISHYO ARTS de droit rwandais, et LE THEATRE DU PAPYRUS tentent de réanimer un mouvement théâtral dans les jeunes rwandais fréquentant les écoles et dans la vie publique qui va réveiller les talents en veilleuse. Aussi ont-elles, ces deux organisations, créé un projet commun de coopération culturelle et de développement dit PETIT PEUPLE pour le Rwanda qui devra courir et rayonner au delà du pays pour s’étendre dans la region des Grands Lacs et en Afrique dans la période allant de 20017 à 2019.
“Nous sommes confiants que les arts de la scène vécus par l’élève stimulant en lui la créativité et aiguisent son imaginaire, qu’ils lui permettent d’assimiler ses matières de cours”, a indiqué Denis Mpunga, expert formateur en arts de la scène belgo congolais à une poignée d’artistes de la scène rwandais réunis dans l’Hôtel Amaris du Quartier KIMIHURURA (Centre de Kigali), ce mercredi 1er juin 2017.

“Notre objectif est l’émergence d’artistes rwandais qui se professionnalisent dans le secteur Théâtre des Jeunes”, a confié Valérie Kohl, charge d’Administration et Diffusion du Théâtre du Papyrus. Elle promet des voyages d’études d’artistes rwandais en Belgique où ils apprendront de leurs collègues belges actifs dans le projet théâtral au profit des jeunes lycéens.

Développant les étapes du projet PETIT PEUPLE, Valérie a décrit aux artistes rwandais les différentes étapes du Projet tel que conçu et géré par le Centre ISHYO ARTS et Le Théâtre du Papyrus :

“Le Projet est articulé en trois étapes essentielles, Dans un premier temps, il sera organize des ateliers de recherche et de formation artistiques. Il y aura un appel à candidature, la sélection de participants en provenance de la région des Grands Lacs et des réseaux d’artistes locaux ; les études des pratiques existantes en matière de création et diffusion de spectacles jeunes publics et une étude sur l’état des lieux des besoins, design et organisation des formations dans les domaines de la création c-à-d l’écriture, le jeu d‘acteurs, la mise en scène, la fabrication et la manipulation de marionnettes, la construction de décor, la production...”, a dit Valérie qui développait la feuille de route en l’absence de sa collègue Carole Karemera de Centre ISHYO ARTS empêchée pour de petits problems de santé.

La deuxième étape que l’artiste du Théâtre du Papyrus propose c’est la “Création de spectacles de théâtre à destination du jeune public : choix des thèmes à aborder, improvisation, écriture scénique, répétitions, présentation publique d’étapes de travail...” tandis que la troisième étape consistera à l’organisation des rencontres entre artistes et spectateurs et autres demarches permettant au projet “la visibilité et le rayonnement nécessaire sur le continent africain, en Europe et ailleurs”.

Valérie Kohl est consciente que ce projet est énorme, qu’il requiert des partenaires variés rwandais, ceux de la region des Grands Lacs mais aussi belges et étrangers, que concommitamment à la rencontre et sensibilisation des artistes, la quête d’exploration de ces partenaires est en cours.

“Le Théâtre du Papyrus épaulera le Centre ISHYO ARTS dans cette démarche. Nous espérons que fin juin le processus sera lance une fois que la selection des artistes sera terminée”, a dit Valérie Kohl.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité