Leur rêve devenu une réalité : Les 10 réfugiés burundais qui ont participé au Kigali Fashion Week 2017

Redigé par IGIHE
Le 18 juin 2017 à 03:17
Visites :
56 2

Rencontre avec les 10 réfugiés burundais du Camp de Mahama qui ont participé à l’événement prestigieux "Kigali Fashion Week". Ces Jeunes dont le rêve d’entrer un jour dans le monde du Fashion ; est devenu une réalité lors d’une nuit à l’hôtel Serena.

Avec la collaboration du Ministère de la gestion des catastrophes et des réfugiés (MIDIMAR), le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés(HCR), et des créateurs et stylistes rwandais, ces 10 réfugiés ont été donnés une chance de pouvoir réaliser leur rêve et passion de la mode.

Parmi ces 10 réfugiés, Yvette Kayitana, âgée de 21 ans, est une étudiante en langues modernes à l’école Paysannat L, construit près du Camp Mahama, avec l’aide du HCR. Pour elle, c’est une occasion sans précédent.

"C’est la parfaite occasion de montrer aux gens que les réfugiés sont avant tout des êtres humains normaux, avec des rêves et des talents", a remarqué Yvette

Un autre des mannequins ; Merci-Guy Iradukunda s’est réfugié au Rwanda avec sa mère et ses deux jeunes sœurs après que son père ait été emprisonné au Burundi suite à quelques repércutations qui ont éclaté en avril 2015.

"Quand ma famille et moi, sommes arrivé au Rwanda, j’ai dû tout récommencer. Être réfugié est une lutte intérieure, car mon cœur et mon esprit sont toujours avec ma famille et mon peuple du Burundi ", a déclaré Merci-Guy, un autre des mannequins

Pour Merci-Guy, il a considèré l’épisode comme « une occasion de montrer au public les talents et compétences de ceux qui viennent au Rwanda, car les réfugiés peuvent aussi contribuer au développement du pays."

Ces mannequins se sont fait une réputation lors d’un défilé de mode, au cours d’une visite du représentant du HCR, les ministres de MIDIMAR, et les ambassadeurs des Pays-Bas et de l’Egypte au camp de Mahama, lors des festivités de la Journée Internationale de la femme.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité