Où en est-on avec l’enseignement du Kiswahili dans les écoles rwandaises ?

Redigé par IGIHE
Le 9 janvier 2018 à 09:02

Le Ministre d’Etat en charge de l’enseignement primaire et secondaire au ministère de l’Education, Isaac Munyakaz, a déclaré que le ministère continue de mettre en place toutes les conditions pour l’introduction du kiswahili comme matière dans les écoles.

C’est en février dernier que le Parlement a adopté la loi organique établissant le kiswahili comme quatrième langue officielle aux côtés du kinyarwanda, de l’anglais et du français.

Avant l’entrée en vigueur de la loi, le kiswahili figurait parmi les matières enseignées aux niveaux ordinaires en tant que matière facultative sans qu’il soit pour autant obligatoire au niveau national.

S’adressant à IGIHE, le Dr. Munyakazi a dit qu’ils travaillaient sur un programme, des livres et professeurs parmi d’autres nécessités pour que les étudiants puissent étudier et s’asseoir pour le Kiswahili aux examens nationaux. 

Interrogés sur la question de savoir s’ils auront besoin d’enseignants étrangers, Munyakazi a déclaré qu’ils ne savent pas encore s’ils auront besoin d’eux, car ils sont encore au stade de la mise en place necessités pour l’enseignement du Kiswahili.

"Quand nous remarquons que nous avons besoin d’un certain nombre d’enseignants alors que nous ne les avons pas dans le pays et que nous sommes incapables de former des enseignants locaux, nous les demanderons ensuite à d’autres pays", a-t-il déclaré.

Bien que Munyakazi ait souligné qu’ils ne savent pas encore s’ils auront besoin d’enseignants étrangers, il a déclaré que les enseignants kiswahili locaux disponibles ne suffisaient pas.

« Parmi les enseignants que nous formons, certains apprennent le kiswahili, mais ils ne sont pas encore suffisants, c’est pourquoi 2018 est une année pour identifier toutes les exigences et assurer la mise en œuvre de ce projet l’année prochaine ». 

L’ancien ministre de l’Education, Dr. Papias Musafiri Malimba s’est rendu en Tanzanie en avril dernier et a discuté avec le président tanzanien, Dr. John Pombe Magufuli, sur différents sujets liés au développement des compétences et aux TIC. 

Après la visite, le président Magufuli a salué la décision du Rwanda d’incorporer le kiswahili parmi les langues officielles. Il a dit que la Tanzanie était prête à fournir des enseignants pour enseigner la langue dans les écoles rwandaises.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité