00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

Les Musulmans de Nyarugenge soutiennent Kagame pour les prochaines élections

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 25 juin 2024 à 04:18

Alors que le Président Kagame, candidat et président du FPR-Inkotanyi, poursuit la quatrième journée de sa campagne électorale pour les élections présidentielle et législative de juillet, mardi 25 juin, la communauté musulmane a exprimé sa gratitude envers son leadership.

À Rugarama, dans le secteur de Nyamirambo, district de Nyarugenge, les musulmans ont salué les initiatives de Kagame, notamment la revitalisation des grandes festivités telles que l’Eid el Fitr.

Cheikh Harerimana Mussa Fazil, président du Parti Démocratique Idéal (PDI), un des partis en coalition avec le FPR, a rappelé les périodes difficiles traversées par la communauté musulmane sous les régimes précédents.

En 1963, sous le président Kayibanda, et plus tard sous la république de Habyarimana, les musulmans ont été traumatisés et marginalisés.

Cependant, en 1995, alors que Paul Kagame était Vice-Président, une rencontre significative a eu lieu au Centre Culturel Islamique de Nyamirambo.

Lors de cette rencontre, selon Cheikh Mussa Fazil, un haut gradé de l’armée a lu le Coran et Kagame a prononcé un discours historique.

Il a questionné l’absence de célébrations musulmanes au sein de la société rwandaise et a annoncé que l’Eid el Fitr deviendrait désormais une fête nationale.

Grâce à cette déclaration, l’Eid el Fitr est, jusqu’à aujourd’hui, un jour férié célébré à l’échelle nationale au Rwanda.

Cheikh Mussa Fazil a déclaré : "Avant, nous étions discriminés, nous n’avions pas de droits, mais aujourd’hui, nous ne sommes plus discriminés."

Il a rappelé une phrase que Kagame dit toujours : “Parmi toutes les choses qui existent, il n’y a rien de plus beau que d’être ‘umunyarwanda’.”

Selon Cheikh Mussa Fazil, “cette parole est très importante.”

Les citoyens rwandais, dit Fazil, se demandeaient comment un leader peut ne s’identifier que "Rwandais" seulement comme le fait Kagame, contrairement à l’idéologie de discrimination et d’exclusion des républiques précédentes qui separaient les citoyens entre Hutu, Tutsi et Twa et qui ont conduit le Rwanda à un génocide contre les Tutsi.

“Nous ne sommes plus discriminés !” déclare Cheikh Harerimana Mussa Fazil, Président du PDI, affirmant que cela constitue une raison suffisante pour réélire Paul Kagame, le candidat et président du FPR-Inkotanyi, à la Présidence du Rwanda.

Pour renforcer son initiative de solidarité avec la communauté musulmane, Kagame, en réponse à une invitation de Cheikh Fazil pour l’année prochaine, a accepté de participer à la célébration des 30 ans de la revitalisation de l’Eid el Fitr au Rwanda.

"Nous serons ensemble quoi qu’il arrive," a dit le Président sortant Kagame.

Cheikh Harerimana Mussa Fazil, président du PDI, un des partis en coalition avec le FPR, a rappelé les périodes difficiles traversées par la communauté musulmane sous les régimes précédents
Le Président Kagame et FPR-Inkotanyi, ont poursuivi la quatrième journée de la campagne électorale pour les élections présidentielle et législatives de juillet, mardi 25 juin, à Rugarama, dans le secteur de Nyamirambo, district de Nyarugenge

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité