00:00:00 Nos sites KINYARWANDA ENGLISH FRANCAIS

« Ils perdent leur temps » - Kagame réagit aux « Forbidden Stories »

Redigé par Franck_Espoir Ndizeye
Le 18 juin 2024 à 11:10

Le Président Kagame a réagi, lundi 17 juin, avec dérision aux rapports d’un consortium de plus de 50 journalistes accusant son administration de répression généralisée.

Lors d’une interview accordée à RBA, le Chef de l’État a rejeté la série d’articles intitulée « Rwanda Classified », les qualifiant de sponsorisés et affirmant que les personnes derrière cette campagne « perdent tout simplement leur temps ».

« Je voyais un conglomérat de journalistes vraiment montés contre nous. Mais ils perdent leur temps. Ils auraient dû utiliser leur argent et leur énergie pour autre chose. Le Rwanda est ici et prospérera chaque année malgré eux », a déclaré le Président Kagame.

Le gouvernement avait précédemment accusé le consortium de plus de 50 journalistes, principalement européens et issus de 17 médias, d’un plan bien orchestré pour ternir l’image du Rwanda avant les élections générales prévues en juillet.

Dans un communiqué de presse daté du 28 mai, le Bureau du Porte-parole du Gouvernement a indiqué que les accusations n’étaient pas nouvelles.

« Les Rwandais sont habitués à ce genre d’agitation médiatique de la part des acteurs habituels, programmée pour perturber nos prochaines élections présidentielles et législatives. »

« De même, le long de la frontière occidentale du Rwanda, dans le conflit à l’Est de la République Démocratique du Congo, il y a une tentative parallèle de protéger la milice génocidaire FDLR, dans l’espoir de nuire au Rwanda et de soutenir l’appel ouvert au "changement de régime" par le Président de la RDC », a ajouté le gouvernement.

Le gouvernement a maintenu que la campagne « malveillante » ne se « concrétiserait » pas.

« Cet objectif ne se concrétisera pas grâce à l’unité forte et au système politique responsable que les Rwandais ont construit au fil des années. Les processus démocratiques du Rwanda continueront, et les Rwandais feront leurs choix quant à qui ils veulent pour les diriger vers l’avenir, de manière pacifique et confiante. »

Le projet « Rwanda Classified » est orchestré par « Forbidden Stories », une plateforme et un site Internet de l’association de journalistes Freedom Voices Network, créés en novembre 2017 par Laurent Richard et soutenus par Reporters sans frontières.

Le Président Kagame a réagi, lundi 17 juin, avec dérision aux rapports d'un consortium de plus de 50 journalistes accusant son administration de répression généralisée

Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Publicité